Les peuples de l'Islam - 2016

Célébration chiite de Muharram

Quel Irak veulent les ayatollahs de Téhéran

La rivalité entre les villes saintes, la doctrine khomeyniste opposée au quiétisme de l’ayatollah al-Sistani : comment les fissures du front chiite influencent le combat contre Daech

11/11/2016 | Riccardo Redaelli

Le raïs : récits du leader arabe dans la littérature égyptienne

De Naguib Mahfouz à Muhammad al-Bisâtî, l’histoire du pouvoir, des oppressions, des révolutions et contre-révolutions passe à travers les pages des grands romans

19/10/2016 | Luisa Orelli

Algérie, le mysticisme soufi contre l’extrémisme

Après les excès de l’Islam salafiste ou djihadiste, un ancien courant spirituel musulman enraciné dans la tradition a repris sa place dans la société algérienne

19/10/2016 | Henri Teissier

L’alternative indonésienne

Dans le pays musulman le plus peuplé du monde, les leaders des organisations religieuses expliquent pourquoi il y a moins de jeunes disposés à partir pour le front en Syrie et en Irak. La crainte d’une radicalisation et de nouveaux recrutements n’en est pas moins concrète. L’attaque terroriste lancée à Djakarta a réveillé les inquiétudes du gouvernement et enclenché l’activité des forces de sécurité.

01/08/2016 | Rolla Scolari

Lire le Coran au XXIe siècle

On a vu réapparaitre, à l’époque moderne, une approche fortement littéraliste de l’Écriture, qui privilégie des interprétations transmises par la tradition aux dépens d’autres lectures tout aussi valables. Ceux qui adoptent la méthode textuelle semblent croire qu’elle fournit un degré de certitude plus élevé en ce qui concerne la « signification » du texte. D’autres en revanche estiment nécessaire la prise en compte du contexte dans lequel vivent les musulmans.

01/08/2016 | Abdullah Saeed

Les imams qui font parler le Livre

Le principe fondamental de l’exégèse chiite est que l’imam est le seul interprète légitime du Texte sacré, et qu’il est élu et inspiré par Dieu à cette fin. Selon un dit attribué à ‘Alî, en effet, le Coran « ne parle pas dans une langue, il lui faut un interprète ». Ce dernier ne peut être qu’un imam infaillible, tout comme l’était le Prophète. Sans l’herméneutique de l’imam, le Livre ne signifie littéralement rien, c’est un « Coran muet ». C’est l’imam qui lui confère une intelligibilité, et c’est pour cela qu’on l’appelle « le Coran parlant ».

01/08/2016 | Mathieu Terrier

La mystique au-delà de la lettre

Chez les premiers exégètes et les imams de la famille du Prophète, on décèle les prémices d’une interprétation du Coran qui va au-delà de la signification immédiate du texte. Mais c’est surtout l’émergence d’une voie de connaissance spécifique, le soufisme, qui donne naissance à une longue tradition d’interprétation spirituelle et ésotérique : une source inépuisable alimentée tant par le texte que par la tradition soufie, qui a toujours cherché dans la Révélation l’origine de son inspiration.

01/08/2016 | Denis Gril

Le Coran se contredit-il lui-même?

La théorie de l’abrogation du texte sacré de l’Islam par lui-même a une longue histoire dans la tradition islamique, et continue à avoir largement cours dans la prédication actuelle. Une analyse littéraire du texte en montre l’absence de bien-fondé. Le contre-sens est donc total, quand cette théorie, en raison d’une interprétation traditionnelle manifestement erronée, est exploité par certains pour abroger tous les versets tolérants et ouverts du Coran, au profit de versets combatifs exclusivistes.

01/08/2016 | Michel Cuypers

La lecture salafiste des sources entre al-Qaïda et l’EI

Les lectures salafistes des sources ne sont pas aussi claires qu’on pourrait croire, parce que le texte littéral du Coran ne se résout jamais en une interprétation évidente. D’importantes divergences existent jusqu’au sein même des courants extrémistes religieux les plus violents. Et la vieille al-Qaïda, Écritures en mains, n’a pas les mêmes opinions que l’État Islamique sur beaucoup de questions.

01/08/2016 | Joas Wagemakers

Quand la science lit le Coran

En arabe, cela s’appelle tafsîr ‘ilmî et vient briser une tradition pluriséculaire qui tend à conférer une valeur absolue à l’interprétation des anciens. En s’émancipant du commentaire traditionnel, ce genre d’exégèse favorise des lectures qui se prévalent aussi de l’apport d’autres disciplines, il vise à montrer, avec des résultats extravagants, l’accord entre les contenus de la Révélation et les découvertes de la science.

01/08/2016 | Chiara Pellegrino

Les dits du Prophète et les fortunes du salafisme

En dépit de tendances et évaluations différentes, les hadîths conservent, même dans l’Islam contemporain, un rôle de premier plan. Les épisodes les plus célèbres de la vie de Mahomet jouissent d’une réputation comparable à celle de certains passages coraniques, et sont cités et utilisés dans tous les domaines. Leur connaissance continue de jouer un rôle de premier plan dans la définition de l’identité du musulman.

01/08/2016 | Roberto Tottoli

Voilà comment Erdoğan a affaibli l’armée

Le président turc a réussi à destituer les forces armées de leurs prérogatives politiques, en affaiblissant sa composante kémaliste. Et il a échappé au coup d’état

26/07/2016 | Giovanni Parigi

Le coup d’état qui conduit Erdoğan au rêve de la super-présidence

Le président frappe l’armée, la magistrature, l’éducation, depuis toujours sources d’opposition à son pouvoir

26/07/2016 | Francesca Miglio

Muqtada al-Sadr: de seigneur de la guerre à leader populiste

Pendant la guerre en Irak, ses milices ont été parmi les adversaires les plus impitoyables de l’armée américaine, et ont contribué à aggraver les tensions sectaires. Aujourd’hui, le religieux chiite s’est réinventé le rôle de guide des mouvements de protestation qui réclament la fin de la corruption et des réformes

20/05/2016 | Andrea Plebani, Chiara Lovotti

Pour quel Kurdistan les Kurdes se battent-ils ?

Partis politiques, mouvements, milices armées : pourquoi le projet politique pan-kurde vacille-t-il, et chaque groupe agit dans son propre intérêt

29/04/2016 | Francesca Miglio

Le succès des « réformistes » en Iran n’est pas la défaite des ultraconservateurs

Un affrontement entre élites est en cours dans le pays, qui pourrait déboucher sur de nouvelles manifestations

17/03/2016 | Claudio Fontana
Haider al-Abadi

La fronde chiite qui paralyse l’Irak

Pas seulement Daech : les trois fronts ouverts du gouvernement Abadi

05/02/2016 | Giovanni Parigi

Pourquoi l’Arabie Saoudite n’est pas un Daech qui a réussi

Même idéologie à la base. Mais la raison d’être de l’État Islamique est la réadaptation du monde à travers la restauration du califat. Les 47 exécutions et les craintes de Riyad

13/01/2016 | Michele Brignone

©2016 Fondazione Internazionale Oasis C.F. 94068840274 - email: oasis@fondazioneoasis.org - Politique de confidentialité - Credits