close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
soutenez-nous
Chrétiens dans le monde musulman

Enquête sur le massacre qui devint martyre

Auteur: John W. Kiser Titre: The Monks of Tibhirine Editeur: St. Martin's Press, New York 2002, pp. 352 Traduction Française: Passion pour l'Algérie, les moines de Tibhirine Editeur: Nouvelle Cité, Paris 2006, pp. 478

Le livre de John Kiser raconte d'abord l'histoire d'un enlèvement et d'un meurtre dont on n'est toujours pas sûr aujourd'hui de connaître les auteurs ni les mobiles exacts. De ce point de vue, l'ouvrage se lit un peu comme un roman policier. Le suspense et les résultats attendus de l'enquête captiveraient tous les amateurs de «polars » américains, mais il s'agit de rendre compte d'un drame réel, avec tout le sérieux et le respect requis. Les divers scénarios sont explorés, le mystère restant finalement presque entier, ce qui explique en partie le retentissement médiatique de l'« affaire Tibhirine ».

 

Mais le second but poursuivi par John Kiser est de comprendre ce qui, dans l'histoire de l'Algérie, peut expliquer la violence qui a frappé sept hommes innocents, victimes, parmi des milliers d'autres, d'une lutte armée de plus en plus violente. Ce sont alors les dimensions politique, économique, sociale et culturelle du malaise algérien qui sont abordées dans toute leur complexité. Remontant aux racines très profondes et anciennes de la crise, l'auteur en vient finalement à poser une question fondamentale : quelle est l'identité de l'Algérie contemporaine ? L'interrogation appelle une série d'analyses qui apportent au journalisme d'investigation la richesse contextuelle d'une étude historique. Cette réflexion sur les causes de la violence se réclamant de l'islam est plus que jamais d'actualité après le 11 septembre, la deuxième guerre en Irak, la détérioration de la situation au Proche-Orient et la poursuite des attentats terroristes à l'échelle mondiale.Enfin, le troisième fil conducteur qui vient se mêler aux deux premiers est le caractère proprement religieux, spirituel et mystique de cette aventure humaine qui se réfère continuellement à Dieu. Ainsi, les moines chrétiens acceptent de prendre le risque de mourir par amour de leurs voisins, par fidélité au seul commandement divin laissé par le Christ des évangiles : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». De même, les terroristes islamistes se lancent dans une vaste campagne d'assassinats de civils innocents au nom des versets coraniques, invoquant eux aussi la parole incréée d'Allah. A travers une galerie de portraits fascinante et au gré des événements tragiques qui secouent le monastère de Tibhirine, l'enquête policière devenue analyse socio-historique s'enrichit donc d'une réflexion sur la nature et les formes de la foi, dans l'Eglise catholique et dans l'islam, dans leurs rapports avec la décolonisation, à l'avènement de l'idée démocratique et le dialogue interreligieux dans un contexte de mondialisation accélérée. Autrement dit, la mort des moines de Tibhirine continue d'intéresser parce qu'il s'agit aussi et d'abord d'un grand événement de l'histoire spirituelle de l'humanité.

Inscrivez-vous à notre newsletter

J'autorise l'utilisation de mes données après avoir accepté la politique

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestriel