close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
souscrire
Chrétiens dans le monde musulman

Quand les traditions se rencontrent

Entrevue avec S. E. Jean-Clément Jeanbart, Archevêque gréco-melkite d'Alep, Syrie.

Excellence, Oasis a choisi de mettre au centre de sa réflexion le thème de la tradition. A votre avis cela pourrait aider ou risquerait de se poser en obstacle au dialogue interreligieux et interculturel?

 

 

Cela dépend. Quand deux communautés de religions diverses vivent ensemble depuis des siècles la tradition est un élément positif, moyen de dialogue. Si ces communautés proviennent de cultures diverses, de pays divers, et se rencontrent à l’improviste la tradition peut créer quelque difficulté.

 

 

 

Vous retenez que les travaux du Comité scientifique d’Oasis aident les participants à vivre, à travers les conditions et les circonstances respectives, la rencontre islamo-chrétienne de façon plus consciente, consciencieuse?

 

 

Certainement le travail auquel nous appelle Oasis est extrêmement utile; il nous offre de nouvelles motivations et de nouvelles idées. En particulier il nous pousse à transmettre dans nos pays ce qui se passe dans le monde; dans l’idéal il nous permet de mettre en contact des personnes et des expériences, certes très distantes, et à leur démontrer tous les efforts qui sont en train d’être faits pour améliorer les rapports et la connaissance réciproque entre les religions.

 

 

Croyez-vous qu’entre les chrétiens et les musulmans il sera possible d’induire des changements dans les traditions respectives?

 

 

La rencontre peut porter à une purification de la tradition. Cela nous oblige à réfléchir en profondeur sur quels éléments en font partie de façon essentielle et lesquels de façon accidentelle. A distinguer entre ce qui nous vient de l’histoire ou des coutumes particulières et ce qui, en revanche, provient de la foi. En somme cela nous pousse à interpréter la tradition à la lumière des circonstances dans lesquelles nous vivons sans pour autant en trahir le contenu authentique.

 

 

Comment pourriez-vous décrire la situation des chrétiens en Syrie en ce moment?

 

 

La situation des chrétiens en Syrie est très bonne: nous jouissons de tous les droits reconnus aux autres communautés et naturellement nous partageons les devoirs. Nous participons au gouvernement et à la vie civile du Pays. Nous sommes respectés et même soutenus : nos édifices, comme ceux affectés au culte musulman, jouissent des mêmes exemptions fiscales, signe que le Christianisme jouit d’une liberté de culte effective. Il s’agit là d’une situation surement meilleure de bien d’autres minorités chrétiennes dans le monde.

 

 

* Interview aux soins de Michele Cisco.

 

 

Comité Scientifique de la Fondation Internationale Oasis. Venise, 22-23 juin 2009

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestrielle