close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
souscrire
Revue de presse

Tunisie, la synthèse de Béji Caïd Essebsi pour le meilleur et pour le pire

Alors que la Tunisie s’apprête à fêter le cinquième anniversaire du début de sa révolution et que des organisations de la société civile se voient décerner le prix Nobel de la paix, le pays reste marqué par la personnalité d’un homme de l’ancien régime, Béji Caïd Essebsi. Il a tenté, au long de ces années, d’établir une synthèse entre conservatisme et réformisme politique, entre laïcité et islam, pour le meilleur et pour le pire

Cliquez ici pour lire l'article (Orient XXI)

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestrielle