close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
souscrire
Revue de presse

Une femme contre Erdoğan

[Shutterstock.com]

Revue de presse du 16 novembre 2017

Saad Hariri accepte l'invitation d'Emmanuel Macron à venir en France. L'Élysée avait annoncé mercredi que le premier ministre libanais démissionnaire, retenu à Riyad depuis le 4 novembre, était attendu avec sa famille à Paris dans quelques jours (Le Figaro).

 

Meral Akşener, une femme contre Recep Tayyip Erdoğan. Le 25 octobre 2017, l’ancienne ministre de l’intérieur Meral Akşener a créé une nouvelle formation, le « Bon Parti » (İYi Parti). Parfois comparée à Marine Le Pen, elle pourrait apparaître comme un recours face à Recep Tayyip Erdoğan et rassembler au-delà de l’électorat nationaliste en vue de l’élection présidentielle de 2019. Un sondage de l’Institut Gezici publié le 1er novembre la donne même gagnante dans le cas d’une élection anticipée, avec 52,9 % des voix au deuxième tour (Orient XXI).

 

Liban, terre de livres. Le Salon du livre de Beyrouth, qui se terminait dimanche, a confirmé la force de la littérature libanaise et la prééminence du Liban au Moyen-Orient pour le livre (La Croix).

 

Libye : des migrants vendus aux enchères comme esclaves. Des journalistes de CNN ont filmé une vente d’êtres humains. L’ONU a dénoncé une situation « inhumaine », et la Libye assure qu’une enquête va être ouverte (Le Monde).

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestrielle