close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
soutenez-nous
Revue de presse

Deux ans après le 13-Novembre, les spectateurs ont retrouvé le chemin du Bataclan

[Shutterstock.com]

Thomas et Benoît, les convertis du 13 novembre. Elevés dans une famille profondément catholique, les deux frères ont suivi des trajectoires opposées, jusqu’à perdre le contact. Les attentats de 2015 ont ouvert une brèche, et la vie de famille reprend peu à peu (La Croix).

 

Deux ans après le 13-Novembre, les spectateurs ont retrouvé le chemin du Bataclan. La salle de spectacle, rouverte il y a un an, affiche un taux de remplissage de plus de 90 %. Des passionnés de musique en live témoignent (Le Monde).

 

Après les attentats, « faire France » contre la fatalité et la résignation. La vraie leçon du 13 novembre, c'est que les Français ont su rester unis. La campagne #laFrancedapres donne la parole à tous ceux qui pensent que l’engagement dans la vie de la cité est la meilleure façon de lutter contre le terrorisme (Libération).

 

Hariri revient avec des solutions. La neutralité du Liban, une condition sine qua non, selon le Premier ministre démissionnaire (L’Orient le Jour).

 

Iran-Arabie Saoudite : les dessous d'une guerre froide. La crise née de la démission du premier ministre libanais, Saad Hariri, est le dernier avatar de la rivalité croissante entre les deux puissances régionales que sont Arabie saoudite et l'Iran, et qui a pour théâtre le Liban, mais aussi le Yémen, l'Irak et la Syrie. Retour en cinq points sur les enjeux de cette lutte d'influence (Le Figaro).

Inscrivez-vous à notre newsletter

J'autorise l'utilisation de mes données après avoir accepté la politique

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestriel