close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
souscrire
Chrétiens dans le monde musulman

Jérusalem, instants de vie

En bas, la vallée du Cédron mouchetée d’oliviers centenaires, plus haut, l’étendue des tombes adossées aux bastions du Temple et sur l’esplanade, la Coupole du Rocher scintillant au soleil. Un peu plus à droite, lorsqu’on regarde depuis le Jardin des Oliviers, la coupole bleuâtre de la Basilique du Saint-Sépulcre, reconstruite après le grave incendie de 1808. Tandis qu’à gauche se dresse la mosquée al-Aqsa, « dont Nous avons béni l’enceinte, et ceci pour lui montrer certains de nos signes » mentionnée dans le début éclatant de la sourate 17. Voilà la Jérusalem des cartes postales, l’icône dévote dont on supprime mentalement les gratte-ciels de la nouvelle ville, le métro aérien en lente construction et un pont de Calatrava qui partage une histoire tourmentée avec son célèbre frère vénitien. Et d’où il faut surtout effacer le fil barbelé, le Mur et les mille contradictions d’une terre trop étroite pour l’histoire qui l’habite.

 

 

En Terre Sainte, la valeur du témoignage est palpable partout : sans un continuel, gigantesque passe-parole gravé dans les signes laissés par les pèlerins de toutes religions et enregistré dans leurs récits de voyage, aujourd’hui nous ne pourrions indiquer de façon certaine presque aucun des lieux qui ont rendu célèbre dans le monde entier ce pan de terre qui grimpe et plonge entre le Jourdain et la mer. Et c’est justement dans ce courant de témoins séculaire que Benoît XVI a choisi d’insérer son extraordinaire visite.

 

 

Photographies publiées par courtoisie de Mlle Leonora Giovanazzi (flickrname Lyonora)

 

 

Le contenu de la revue n'est pas encore disponible en ligne. Pour lire tous les articles de Oasis n. 9 vous pouvez acquérir une copie ou vous abonner.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestrielle