close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
soutenez-nous
Religion et société

Pour une lecture du Coran

Faculté de théologie de Sicile mai 2005

La question principale qui a servi de fil conducteur au premier congrès Pour un discernement chrétien sur l'Islam. Reconnaissance historique et perspectives théologiques, invite à une approche scientifique de l'Islam, entre discernement et théologie, dans le but de réfléchir, partant du point de vue de la foi chrétienne, sur une autre religion, sa doctrine, ses expériences et tous ses autres aspects. La connaissance de la religion islamique a eu diverses phases historiques dans la tradition chrétienne, depuis la première définition d'hérésie, dans une première fonction apologétique, jusqu'à celle de religion, passage qui rend possible la voie du dialogue interreligieux.

 

Puisque seul un processus adéquat de discernement peut permettre à une religion d'être objet de théologie, on a souligné le risque de prendre l'Evangile comme critère de lecture du Coran et donc de relire l'Islam selon une lecture forcément chrétienne, comme la thèse de Basetti-Sani selon laquelle l'Islam serait la bénédiction de Dieu pour Ismaël demandée par Abraham.

 

Cela ne signifie pas toutefois, comme on l'a répété à la fin du congrès, qu'en développant une méthodologie islamologique et théologique scientifique, on ne puisse pas accepter l'événement Christ comme valeur concrète d'instrument anthropologique et religieux dans la compréhension et le dialogue avec les autres religions.

 

Le deuxième congrès a pour titre Ethique, justice et droit. La perspective islamique et la perspective chrétienne. Partant de la constatation que la justice est conçue par l'Islam comme l'application des règles établies par Dieu, le congrès relève une difficulté lorsqu'il s'agit d'affronter le thème des droits de l'homme. La vision chrétienne, tout en identifiant elle aussi la qualité de la justice avec l'être et l'agir de Dieu, communique cette qualité à l'homme en le douant d'autonomie et de liberté. Le rôle de la conception et de l'usage de la raison se présente aussi dans ce domaine crucial pour développer le processus de compréhension réciproque entre les deux religions.

Inscrivez-vous à notre newsletter

J'autorise l'utilisation de mes données après avoir accepté la politique

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestriel