close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
soutenez-nous
Religion et société

Pour un Islam sans violence

Déclaration des représentants des études de théologie islamique en Allemagne sur les développements politiques actuels au Proche-Orient, à l’occasion du congrès Horizons de la théologie islamique à la Goethe-Universität

La Goethe-Universität, Francfort-sur-le-Main

Nous sommes profondément effarés à cause des événements actuels au Proche-Orient et de la terreur que le soi-disant « État islamique » (EI) exerce contre les civils et les prisonniers de toutes les religions. La sinistre violence perpétrée par les membres de l’EI nie toutes les règles de l’humanité et les normes de la civilisation dans la formation desquelles l’Islam a joué un rôle important et dont il est partie prenante. Ces interprétations de l’Islam, qui le pervertissent en le transformant en une idéologie archaïque de haine et de violence, nous la refusons énergiquement et nous la condamnons de la manière la plus absolue.

 

 

En Europe, devant le nombre croissant de jeunes qui adhèrent aux idées de l’EI et d’autres forma-tions extrémistes, en tant que représentants des facultés théologiques islamiques, nous sommes conscients de la nécessité et de la responsabilité de nous opposer à de telles interprétations de l’Islam en faisant référence précisément aux traditions islamiques. L’autorité interprétative dans l’Islam ne peut être confiée à des extrémistes et des violents, et en Allemagne, elle doit se réaliser dans la société, à laquelle les universités appartiennent aussi.

 

 

Nous nous dépensons, en commençant par notre travail universitaire, pour un Islam qui alimente une attitude humanitaire, sans violence, valorisant la pluralité et respectueux de tous les hommes, abstraction faite de leur appartenance. Les conflits actuels au Proche-Orient et aussi dans d’autres régions du monde montrent à quelle vi-tesse peut se développer une compréhension de la religion centrée sur la violence en présence de conjonctures socio-politiques sans perspectives.

 

D’autre part, dans les États européens régis par des constitutions démocratico-libérales, nous voyons l’occasion de nous rattacher au riche héritage de la tradition religieuse et de l’histoire des idées propres à l’Islam et de nous ouvrir à la rencontre avec d’autres perspectives, même critiques. Nos étudiants devront donc apprendre à voir dans leurs ressources religieuses autant de moyens pour former une cohabitation enrichissante et contribuer de manière créative au futur de la société allemande. Cet objectif passe aussi à travers la reconnaissance des musulmans comme appartenant à l’Allemagne et l’action déterminée contre des attitudes, passées et récentes, hostiles à l’Islam qui représentent des obstacles sur ce chemin.

 

 

C’est seulement à travers une réflexion sur l’enseignement et la pratique islamique en conditions de liberté que la production de savoir et de normes islamiques pourra se dégager des situations de crise et des contextes de répressions politiques. C’est uniquement de cette manière que l’on pourra trou-ver des réponses avantageuses de la part de l’Islam aux défis de la cohabitation globale. De tout ce-la, la libre production du savoir académique dans les universités allemandes est un présupposé im-portant.

 

 

 

Francfort-sur-le-Main, 1 septembre 2014

 

 

Prof. Dr. Bekim Agai, directeur exécutif de l’Institut pour l’étude de la culture et religion de l’Islam, Goethe-Universität Francfort-sur-le-Main.

 

 

Prof. Dr. Maha El-Kaisy Friemuth, directeur exécutif du Département d’études islamiques reli-gieuses, Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nuremberg

 

 

Prof. Dr. Mouhanad Khorchide, directeur exécutif du Centre pour la théologie islamique, West-fälische Wilhelms-Universität Münster

 

 

Prof. Dr. Yasar Sarikaya, professeur de théologie islamique et didactique de la théologie, Justus-Liebig-Universität Gießen

 

 

Prof. Dr. Erdal Toprakyaran, directeur exécutif du Centre pour la théologie islamique, Eerhard Karls Universität Tübingen

 

 

Prof. Dr. Bülent Ucar, directeur exécutif de l’Institut pour la théologie islamique, Université de Osnabrück

 

 

Original allemand est disponible ici. L’appel est disponible également en arabe, en anglais et en turc.

 

Jusqu’à aujourd’hui 101 personnes l’ont souscrit.

Inscrivez-vous à notre newsletter

J'autorise l'utilisation de mes données après avoir accepté la politique

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestriel