close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
souscrire
Religion et société

Victoire divine ? 4 morts et un arbre déraciné

Pourquoi faut-il qu’en Orient nous mettions Dieu à toutes les sauces!

 

Le 3 août de chaque année, au Liban, quelques milliers de citoyens, en majorité chiites, fêtent la “Victoire divine” (Nasr [min] Allah)! Quelle victoire ? Celle du “Parti de Dieu” (Hizbollah) sur “l’ennemi sioniste”, Sion étant pour d’autres le symbole de Jérusalem, cette “Terre promise par Dieu” à son peuple!

 

 

On connaît les faits: en ce mardi 3 août 2010, l’Armée israélienne s’avance pour déraciner un bel arbre de la montagne, afin de mieux voir l’ennemi hizbollahi. En ce même moment, l’Armée libanaise, voyant l’ennemi sioniste avancer en sa direction, se défend en tirant et en envoyant des RPG. Comme toujours, l’Armée israélienne réagit lourdement. On croirait se trouver dans un de ces jeux électroniques simulant des guerres, comme il y en a tant, si ce n’est qu’au total 4 êtres humains sont morts: deux militaires libanais, un militaire israélien et un journaliste libanais! Victoire divine! Le lendemain, toujours aussi résolus, les israéliens déracinent l’arbre qui trouble le regard, et pour affirmer leur droit à la désertification deux autres arbres à côté.

 

 

Terrible jeu, qui n’est hélas pas virtuel mais bien réel! Quelques heures plus tard, le Sayyed (Hassan Nasrallah) fête la victoire de Dieu, qui a conclu la guerre des 34 jours de juillet-août 2006. Véritable victoire, qui n’a fait que 1200 morts libanais et 160 morts israéliens, plus de 4000 blessés libanais et quelques 3,6 milliards de dollars de dégâts, partiellement couverts par l’Europe et les “pays frères” iraniens ou arabes, selon leur croyance en Dieu, encore Lui! Hélas, nul n’a pu faire revivre les morts! Mais qu’importe, c’était quand même une “Victoire divine”!

 

 

Peut-on combattre au nom de Dieu ? Chacun veut défendre l’honneur de la patrie, ou du clan. Certains pensent par là défendre Dieu ou la Religion. Or Dieu et la Religion n’ont pas besoin d’être défendus par quiconque, pas plus que l’honneur de Dieu n’a besoin d’être défendu. L’honneur de Dieu, c’est la vie de l’Homme! C’est l’Homme qui a besoin d’être défendu. Pour chaque être tué, quel qu’il soit, ami ou ennemi, c’est une part de Dieu qui est touchée. « Par ma vie, dit le Seigneur, je ne veux pas la mort du pécheur, mais qu’il se convertisse et qu’il vive» (Ezéchiel 33:11). Et le Christ: « Je suis venu pour qu’ils aient la vie, et qu’ils l’aient en abondance! » (Jean 10:10).

 

 

Les israéliens avaient-ils dépassé la “ligne bleue” ? La FINUL affirme qu’ils étaient au sud de cette ligne, et Israël en conclut: « Donc, nous étions dans notre droit ». Le Liban réplique: « Il existe des secteurs au sud de la Ligne bleue qui sont en territoire libanais », ou encore: « Les arbres
Si vous voulez lire l'article complet, abonnez-vous au magazine Abonnez-vous
ou si vous vous abonnez Login

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestrielle