close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles :
close-popup
Paypal
Carte de crédit

Privacy policy

S’abonner
Religion et société

Italiennes et musulmanes : un voyage entre droits, luttes et spiritualité

Nadia Bouzekri [Arianna Pagani]

Fatigues, incompréhensions et objectifs de cinq femmes musulmanes, visage nouveau de la société civile italienne

Cet article a été publié dans Oasis 30. Lisez le sommaire

Dernière mise à jour: 15/01/2021 14:47:37

L’une s’occupe de théologie et de formation religieuse, deux sont conseillères municipales, une autre est journaliste, une autre encore active dans la vie associative musulmane : cinq femmes de foi islamique, visage nouveau d’une société italienne en pleine transformation, racontent les fatigues, les incompréhensions mais aussi les succès de leur engagement civique.

 

Ce voyage part à la rencontre de cinq femmes. Cinq citoyennes italiennes, de religion musulmane, engagées dans la société civile : Francesca Bocca-Aldaqre, Marwa Mahmoud, Sumaya Abdel Qader, Asmae Dachan et Nadia Bouzekri. Elles sont chercheuses, journalistes, conseillères municipales et activistes. Ce sont des femmes et des travailleuses. Des mères et des épouses. Elles sont célibataires, mariées ou divorcées. Leurs histoires reflètent un pan de l’Italie méconnu et peu médiatisé, fait de travail, d’études, de luttes pour les droits, de discriminations, mais surtout, de nuances et de ponts culturels. Ce voyage traverse de grandes villes et de petites communes. De Milan à Reggio d’Émilie, en passant par Plaisance, Pérouse, Angeli di Rosora, Ancône et Sesto San Giovanni. Mais à bien y regarder, toutes leurs histoires ont des origines plus lointaines : en Syrie, au Maroc, en Égypte ou en Jordanie, pays qu’ont quittés leurs parents avant d’arriver en Italie, pour étudier ou travailler. Pas hier, mais bien il y a 30, 40 ou 50 ans. Leurs voix et leurs expériences donnent un aperçu de l’Italie d’aujourd’hui, car elles témoignent d’une période historique qui a vu ce pays devenir, pour la première fois, une terre d’immigration. Ces femmes représentent ainsi le nouveau visage de la société contemporaine, également composée de citoyens italiens de religion musulmane.

 

La suite est réservée aux abonnés. s'abonner
Déjà abonné? Se connecter

Pour citer cet article

 

Référence papier:

Sara Manisera, « Italiennes et musulmanes : un voyage entre droits, luttes et spiritualité », Oasis, année XV, n. 30, décembre 2019, pp. 114-127.

 

Référence électronique:

Sara Manisera, « Italiennes et musulmanes : un voyage entre droits, luttes et spiritualité », Oasis [En ligne], mis en ligne le 14 janvier 2020, URL: https://www.oasiscenter.eu/fr/femmes-musulmanes-acteurs-societe-civile-italie