close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles:
close-popup
Paypal
Carta di credito
souscrire
Religion et société

L’autorité musulmane rencontre l’Europe. Et se transforme

D’aucuns ont décrit la situation du leadership islamique dans le Continent européen comme « une assourdissante cacophonie des voix »

[L'article est contenu dans Oasis n. 25. Pour en lire tous les contenus vous pouvez vous abonner]



Il est souvent dit que l’Islam, et l’Islam sunnite en particulier, ne dispose pas d’autorité religieuse centrale ; sociologues, anthropologues ou islamologues, bien qu’ils admettent aussi qu’il y ait bien des figures d’autorité dans l’Islam, seraient d’accord sur cette proposition. D’où l’épineuse question, de plus en plus actuelle pour les gouvernements et les autorités locales, d’identifier les acteurs avec lesquels interagir au niveau institutionnel. Si certaines voix vont jusqu’à nier l’existence d’une autorité religieuse en Islam 1 , plus récemment les auteurs de L’autorité religieuse et ses limites en terres d’Islam ont déclaré qu’il s’agit là « d’une assourdissante cacophonie des voix de l’autorité »2 .
Deux phénomènes sont à signaler à ce propos : l’autorisation et la fragmentation. 


[L'article est contenu dans Oasis n. 25. Pour en lire tous les contenus vous pouvez vous abonner]



Notes
1 Israr Hasan, Conflict within Islam: Expressing Religion through Politics, iUniverse Inc., Bloomington (IN) 2011, p. xix. 
2 Nathalie Clayer, Alexandre Papas, Benoît Fliche, L’autorité religieuse et ses limites en terres d'Islam : approches historiques et anthropologiques, Brill, Leiden 2013, p. 2.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour obtenir des informations et des analyses, abonnez-vous à notre revue semestrielle