close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles :
close-popup
Paypal
Carte de crédit

Privacy policy

S’abonner
Revue

Révolutions inachevées

Lisez la table des matières du numéro 31 d'Oasis, réalisé grâce au soutien de la Fondazione Cariplo dans le cadre du projet Révolutions inachevées. État, religion et citoyenneté dans la Méditerranée élargie

Cet article a été publié dans Oasis 31. Lisez le sommaire

Dernière mise à jour: 22/11/2021 16:55:42

 

ÉDITORIAL

 

Les termes manquants de l’équation, Michele Brignone

 

THÈMES

 

L’exception tunisienne : ombres et lumières, Khadija Mohsen-Finan

La Tunisie a inauguré le grand élan révolutionnaire de 2010-2011, mais c’est aussi le seul cas de transition institutionnelle réussie dans le cadre du Printemps arabe. Cependant, le pays se trouve aujourd’hui confronté à des urgences économiques et sociales auxquelles la nouvelle classe politique semble incapable de répondre.

 

Irak : l’État contre la société, Pierre-Jean Luizard

Dès sa naissance, l’État irakien s’est fondé sur la monopolisation du pouvoir par l’une de ses composantes confessionnelles. Aujourd’hui, le système politique est l’otage, par-delà ses propres limites structurelles, de l’affrontement entre les deux pays, l’Iran et les États-Unis, qui en ont parrainé la création.

 

L’hydre et son peuple. Les contradictions du système politique algérien, Thomas Serres

 

En dépit d’une rhétorique centrée sur l’indépendance nationale et sur la souveraineté populaire, l’État algérien se caractérise par un fonctionnement autoréférentiel. Le mouvement de contestation déclenché en 2019 a contribué à mettre en évidence ses limites.

 

Homme, jeune, instruit. Profil du manifestant arabe, Eugenio Dacrema

Depuis le déclenchement des révoltes en 2010-2011, les épisodes de protestation sont devenus une constante dans plusieurs pays arabes. Mais quels sont les facteurs démographiques qui déterminent la participation aux manifestations de rue ? L’analyse quantitative des données recueillies par l’Arab Barometer identifie trois indicateurs : le genre, l’âge et le niveau d’instruction.

 

Démographie, famille et politique : les trois temps de la transition arabe, Youssef Courbage

Les révoltes de 2011 ont été précédées par une transformation profonde des sociétés arabes. En particulier la diminution du taux de fécondité, suivie d’une hausse du taux d’alphabétisation, a entrainé une série de mutations qui ont fini par se répercuter également au niveau politique. Depuis quelques années, les mêmes indicateurs signalent la possibilité d’un changement de cap.

 

Si le pétrole alimente le feu de la guerre, Giacomo Luciani

Le Moyen-Orient élargi connaît actuellement un affrontement entre factions, compliqué par la grande disponibilité des hydrocarbures. En effet, si au niveau interne les revenus pétroliers ont un effet stabilisateur, il n’en va pas de même sur le plan régional.

 

Entre euphorie numérique et cyber-autoritarisme. Les deux faces de la technologie, Sahar Khamis

Les médias sociaux ont joué un rôle déterminant dans les révolutions de 2011, permettant de contourner la censure et de mettre en œuvre de nouvelles formes de mobilisation. Mais très rapidement, les régimes ont appris à réprimer la dissidence en utilisant les armes mêmes qui l’avait rendue possible.

 

Penser l’Islam après la Place Tahrir, Michele Brignone

Initialement étrangères aux manifestations de rue, les institutions et organisations islamiques ont accompagné de près l’après-Printemps arabe. Les changements au niveau politique ont entraîné des transformations également dans le discours religieux, qui n’a cependant pas répondu aux requêtesu émergées pendant les révoltes.

 

Les révolutions au prisme de la littérature, Elisabetta Bartuli

Une analyse, ne serait-ce que quantitative, de la littérature arabe des années qui ont précédé les manifestations de 2011 aurait montré l’effervescence des sociétés d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Aujourd’hui, si prévaut l’idée d’un avenir angoissant et inhumain, tout le monde ne s’avoue pas vaincu.

 

CLASSIQUES

 

Comment échoue une révolution, Martino Diez

Anatomie d’une défaite, Sâdiq al-‘Azm

Dans sa célèbre Autocritique après la défaite, le philosophe syrien Sâdiq al-‘Azm trace un diagnostic impitoyable des maux qui ont décrété l’échec des régimes arabes progressistes, condamnant les peuples du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et à une crise profonde et toujours non résolue.

 

REPORTAGE

 

Liban : s’ils se taisent, les pierres crieront, Riccardo Paredi

Une jungle de signes, peints sur les murs de Beyrouth, donne la parole aux revendications d’une population épuisée par trente ans de mauvaise gestion. En octobre 2019, les graffitis étaient furieux et pleins d’espoir comme les gens qui descendaient dans la rue. Un an plus tard, les fresques racontent un pays dramatiquement appauvri.

 

COMPTES RENDUS 

 

L’alliance qui étouffe le monde musulman, Michele Brignone

Les racines historiques de la crise de la civilisation islamique.

 

Les effets collatéraux de la manne pétrolière, Claudio Fontana

Pétrodollars : opportunités et risques pour les monarchies du Golfe.

 

Quand l’État fort n’est pas un État juste, Claudia Annovi

Les régimes arabes contemporains et l’incapacité de construire la nation.

 

Le théologien auquel on ne s’attend pas, Martino Diez

Intempérances et contradictions d’Ibn Taymiyya et de sa pensée.

 

Magazine semestriel de la Fondation Internationale Oasis

Année XVI, Numéro 31, décembre 2020

 

Directeur responsable

Michele Brignone

 

Directeur scientifique

Martino Diez

 

Rédacteur en chef

Chiara Pellegrino

 

Rédaction

Claudia Annovi

Alessandra De Poli

Riccardo Paredi

 

Conseillers éditoriaux

Rifaat Bader

Marco Bardazzi

Bernardo Cervellera

Camille Eid

Rafic Greiche

 

Mise en page

Alessandro Frangi

 

Traduction française

Hélène Ginabat

 

Oasis est disponible aussi en italien et anglais

Prix de couverture € 15,00 [hors Italie € 19,00]

 

Oasis est disponible aussi en pdf et epub

Numéro en format numérique € 7,99

 

Informations sur les abonnements et les numéros déjà parus

oasis@fondazioneoasis.org

tel : +39 02 38.60.97.00

 

Imprimé par

Logo s.r.l., Borgoricco (Padoue)  

pour le compte de Marsilio Editori – Venise

 

 

 

 

 

 

 

Le lecteur est autorisé à faire des photocopies pour son usage personnel, jusqu’à concurrence de 15% pour chaque volume, en payant à la société SIAE les honoraires prévus dans l’art. 68, alinéa 4 et alinéa 5, de la loi n. 633 du 22 avril 1941. Il est possible d’effectuer des photocopies dans un but professionnel, économique ou commercial – ou de toute façon pour un usage qui ne soit pas personnel – en demandant l’autorisation prévue à cet effet que délivre CLEAredi, Centro Licenze e Autorizzazioni per le Riproduzioni Editoriali, Corso di Porta Romana 108, 20122 Milan, e-mail autorizzazioni@clearedi.org et site web www.clearedi.org

 

 

 

 

Oasis est une revue transdisciplinaire d’information culturelle. Les opinions librement exprimées par les auteurs des articles publiés ne reflètent pas forcément les orientations doctrinales de la Fondation Internationale Oasis et doivent donc être considérées comme relevant exclusivement de la responsabilité de chaque collaborateur.

 

Enregistrement

Tribunal de Venise n.1498 du 10/12/2004

 

www.fondazioneoasis.org

Fondazione Internazionale Oasis

@fondazioneoasis

 

Ce numéro d’Oasis a été réalisé avec le soutien de Fondazione Cariplo dans le cadre du projet :

Rivoluzioni incompiute. Stato, religione e cittadinanza nel Mediterraneo allargato

tag