close_menu
close-popup
image-popup

Langues disponibles :
close-popup
Paypal
Carte de crédit

Privacy policy

S’abonner
Revue

Le Coran et ses gardiens

Le fondamentalisme djihadiste rouvre le débat sur l’interprétation des Écritures islamiques

Cet article a été publié dans Oasis 23. Lisez le sommaire

Dernière mise à jour: 07/12/2021 13:26:05

ÉDITORIAL

 

Interprétations en conflit, Michele Brignone

 

ACTUALITÉ

 

Lire le Coran au XXIe siècle, Abdullah Saeed

On a vu réapparaitre, à l'époque moderne, une approche littéraliste de l'Écriture, qui privilégie des interprétations transmises par la tradition aux dépens d'autres lectures tout aussi valuables. Beaucoup d'experts en revanche estiment nécessaire la prise en compte du contexte dans lequel vivent les musulmans.

 

La charia, voie divine construite par les hommes, Mohammed Hocine Benkheira

Le Livre sacré des musulmans est un « livre-miroir » : les significations que l'exégète propose ne sont pas dans le texte, mais émergent de l'interaction entre le texte et sa propre expérience. Les normes juridiques ne sont pas extraites d'une simple opération de lecture.

 

Les imams qui font parler le Livre, Mathieu Terrier

Pour les chiites, l'imam est le seul interprète légitime du Texte sacré, élu et ispiré par Dieu à cette fin. Sans l'imam, le Livre est un « Coran muet ». C'est lui qui lui confère une intelligibilité, et c'est pour cela qu'on l'appelle « le Coran parlant ».

 

La mystique au-delà de la lettre, Denis Gril

L'interprétation spirituelle du Coran est une source inépuisable, alimentée tant par le texte que par la tradition soufie, qui a toujours cherché dans la Révélation l'origine de son inspiration.

 

Le Coran se contredit-il lui-même?, Michel Cuypers

La violence djihadiste est alimentée par une lecture littéraliste du Coran, au cœur de laquelle se trouve la question de l'abrogation : des versets plus conciliants auraient été abrogés par d'autres, plus tardifs. Une analyse du texte avec les instruments de la critique littéraire montre l'absence de bien-fondé de cette théorie.

 

La lecture salafiste des sources entre al-Qaïda et l’EI, Joas Wagemakers

Les lectures salafistes des sources ne sont pas aussi claires qu'on pourrait croire, parce que le texte littéral du Coran ne se résout jamais en une interprétation évidente. D'importantes divergences existent

 

Quand la science lit le Coran, Chiara Pellegrino

En arabe, cela s'appelle tafsîr 'ilmî et vient briser une tradition pluriséculaire qui tend à conférer une valeur absolue à l'interprétation des anciens. Cette méthode exégétique témoigne de la volonté de s'émanciper du commentaire traditionnel, en faveur de lectures qui se prévalent aussi de l'apport d'autres disciplines.

 

Les dits du Prophète et les fortunes du salafisme, Roberto Tottoli

En dépit de tendances et évaluations différentes, les hadîths conservent, même dans l'Islam contemporain, un rôle de premier plan et sont une référence incontournable pour chaque aspect de la vie des croyants et de la communauté.

 

Ce n’est pas la foi qui impose le califat, Ridwan Al-Sayyid

La grande majorité des musulmans de tous les temps n'a jamais été soumise à l'autorité d'un calife. Le discours sur « l'État islamique » en tant qu'État légitime est une idéologie récente, née entre les années 1930 et 1960.

 

Le paradoxe de l’Islam politique, Leïla Babès

Les textes fondateurs islamiques font apparaître l'exigence d'instaurer un ordre divin, mais aucun homme ne peut revendiquer l'autorité pour le faire. Le gouvernement en effet n'appartient qu'à Dieu : une idéologie qui a inspiré de nombreux mouvements extrémistes.

 

 

DOCUMENTS

 

Au coeur du sunnisme : le premier interprète est le Prophète, puis ses Compagnons, Martino Diez

Commenter le Coran : mode d’emploi, Textes de Jalâl al-Dîn al-Suyûtî

Qui veut interpréter le Noble Livre doit aller chercher ses explications avant tout dans le Coran lui-même. En particulier, connaître les circonstances de la révélation « est un art qui apporte des bénéfices » essentiels à une pleine compréhension du texte.

 

Après tant de siècles, un Livre toujours nouveau, Michele Brignone

La « vie à l’ombre du Coran », Textes de Ridâ, Qutb, Abû Zayd

Comprendre le Livre en tant que religion qui guide les hommes vers le bonheur : dénoncer la corruption de celui qui adore ses propres passions au lieu d'adorer Dieu ; analyser le Texte sacré comme acte de communication entre Dieu et l'homme : l'approche de trois penseurs musulmans de l'ère moderne.

 

 

REPORTAGE

 

L’alternative indonésienne, Rolla Scolari

Dans le pays musulman le plus peuplé du monde, les leaders des organisations religieuses expliquent pourquoi il n'y a guère de jeunes disposés à partir pour le front en Syrie et en Irak. La crainte d'une radicalisation et de nouveaux recrutements.

 

 

RECENSIONS
 

Le conflit entre raison moderne et raison théologique, Michele Brignone

Le défi de l'interprétation de la tradition islamique.

 

Quand les croyants devinrent musulmans, Martino Diez

Comment le mouvement de Muhammad est devenu l'Islam.

 

Djihadisme : le dernier totalitarisme du XXe siècle, Chiara Pellegrino

Trois experts expliquent les origines et la nature du militantisme extrémiste.

 

De l’« État de papier » à l’« État Islamique », Rédaction

Un voyage dans l'histoire et l'idéologie de Daesh.

 

Détruire les monuments, c’est détruire un peuple, Rolla Scolari

La Syrie dépouillée de son lien avec le passé.

 

L’Occident censure, les réalisateurs musulmans racontent, Emma Neri

Religions, terrorisme et violence au cinéma.

 

 

COLOPHON

 

Année 12°, Numéro 23, Juillet 2016

 

Directeur responsable Rolla Scolari

Directeur scientifique Martino Diez

Rédacteur en chef Michele Brignone

Rédaction Chiara Pellegrino

Traduction française Viviane Dutaut Ceccarelli

Conseillers éditoriaux Rifaat Bader - Marco Bardazzi - Bernardo Cervellera - Camille Eid - Rafic Greiche - Claudio Lurati

Projet graphique et mise en page Massimiliano Frangi

 

Oasis est disponible aussi en italien, anglais et arabe

 

Prix de couverture : Italie € 15,00 [étranger € 19,00]

Pour vous abonner à OASIS : www.oasiscenter.eu/fr/abonnements

 

Le lecteur est autorisé à faire des photocopies pour son usage personnel, jusqu’à concurrence de 15% pour chaque volume, en payant à la société SIAE les honoraires prévus dans l’art. 68, alinéa 4 et alinéa 5, de la loi n. 633 du 22 avril 1941. Il est possible d’effectuer des photocopies dans un but professionnel, économique ou commercial - ou de toute façon pour un usage qui ne soit pas personnel - en demandant l’autorisation prévue à cet effet que délivre clearedi, Centro Licenze e Autorizzazioni per le Riproduzioni Editoriali, Corso di Porta Romana 108, 20122 Milan, e-mail autorizzazioni@clearedi.org et site web www.clearedi.org


Imprimé par
Logo s.r.l., Borgoricco (Padova)
pour le compte de Marsilio Editori –Venezia

Oasis est une revue transdisciplinaire d’information culturelle. Les opinions librement exprimées par les auteurs des articles publiés ne reflètent pas forcément les orientations doctrinales de la Fondation Internationale Oasis et doivent donc être considérées comme relevant exclusivement de la responsabilité de chaque collaborateur.

Enregistrement Tribunal de Venise n.1498 du 10/12/2004

tag